Lundi, le 17-06-2024 , 15:55:48 (Heure de Kinshasa) - Bienvenue au Cercle des Anciens du Collège Saint Joseph / Elikya (CAC)

     



Historique du CAC

Après leurs études secondaires ou à leur arrivée à l'université, les anciens élèves du Collège Saint Joseph-Elikya cherchaient à demeurer solidaires. Ainsi, ils prirent l'habitude de se réunir autour des arts martiaux ou d'autres disciplines sportives. Les lieux de rencontre pour les entrainements posaient de problèmes, jusqu'à ce que ceux de la génération de Macaire Nyangombe se décidèrent en février 1976 de rentrer au collège pour utiliser les infrastructures sportives, lesquelles étaient solides et de loin meilleures que celles d'ailleurs et de voir le curé de la paroisse Saint Joseph de Matonge pour solliciter un local pouvant leur servir comme lieu de rencontre. C'étaient les premières rencontres officielles des anciens du collège Saint Joseph-Elikya.

A la suite de la mort du Révérend Père PIRA Emile, professeur de physique et initiateur du mémorable laboratoire de physique, survenue le 4 avril 1977, cette occasion a donné une impulsion aux initiateurs du CAC, lors de la messe de requiem dite en sa mémoire, le 18 avril 1977.
Ces retrouvailles stimulèrent plusieurs réunions au cours desquelles les anciens élèves ont manifesté le désir de s'organiser et décidèrent de créer officiellement une structure les réunissant tous. Ainsi, la formalisation de la nouvelle structure commença en 1977 par la mise en place de la cellule de coordination, en date du dimanche, 31 juillet 1977. Le grand débat en cette année tournait autour de la dénomination. Quel terme à utiliser entre Association et Cercle? Ils optèrent pour Cercle, estimant qu'un cercle peut s'agrandir au fil de temps. Ainsi donc, la structure des anciens porta le nom du Cercle des Anciens du Collège ''CAC Saint Joseph-Elikya''. La date de la création du CAC est le dimanche, 22 février 1976, Caciple est la dénomination retenue pour désigner un membre du Cercle des Anciens du Collège Saint Joseph-Elikya. Étaient présents à cette réunion dont l'initiateur était Macaire Nyangombe, Thomas Binda, Dieudonné Eanga, Pierre Alphonse Ikwa et Macaire Nyangombe .

Le retour définitif au collège a été occasionné en avril 1993, au lendemain du décès du Père MOMMENS, survenu le 3 avril 1993.

Au milieu de la décennie 1990, le CAC connaîtra un autre tournant majeur, avec l'intégration de plus jeunes, sous l'impulsion Michel Babudda et Alain Mutombo. Ce mélange intergénérationnel a constitué la véritable ''magie'' au sein du CAC où vieux et jeunes, tous, ayant le même dénominateur commun, le collège, notre ''Alma Mater'', se côtoient très facilement, permettent le fonctionnement des organes du CAC et assurent ainsi la relève de l'association.
C'est dans ces conditions d'effervescence, d'implication et d'engouement de la jeunesse qu'a eu lieu au sein du CAC l'organisation de la première élection de grande envergure durant laquelle Ir Blaise Mompere Kentha a été élu Président du Comité Directeur pour un mandat de 3 ans (novembre 2014 à novembre 2017). Il convient de souligner que les efforts inlassables, déployés depuis le début de la mise en place du CAC ont vu leur couronnement à travers la Commission de Réforme de l'Acte Constitutif (CRAC), sous le mandat du Comité Directeur présidé par l'Ir Blaise Mompere Kentha.